Plus de 500 000 morts par cancer dans le monde causés par la crise de 2008

0
926

La hausse du chômage et les coupes budgétaires dans le secteur de la santé, consécutifs à la crise financière de 2008, auraient contribué à une surmortalité par cancers de plus d’un demi-million de personnes dans le monde, selon une étude parue jeudi.

«On associe la récente crise économique à 260 000 morts supplémentaires par cancer dans les pays de l’OCDE entre 2008 et 2010, dont 160 000 au sein de l’Union européenne», selon les conclusions de cette étude publiées dans la revue britannique The Lancet et rapportées par l’AFP.

«À l’échelle planétaire, ce sont bien plus de 500 000 morts supplémentaires par cancer pendant cette période», a indiqué à l’AFP le docteur Mahiben Maruthappu de l’Imperial College à Londres, qui a dirigé les recherches.

«Le cancer est la cause principale des décès dans le monde, donc comprendre comment les changements économiques peuvent influer sur la survie à un cancer est crucial», estime-t-il.

En 2012, il a provoqué 8,2 millions de morts. Pour leurs travaux, les chercheurs américains et britanniques ont utilisé des données de la Banque mondiale et de l’Organisation mondiale de la Santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.