Silento : Le rappeur mis en examen pour le meurtre de son cousin

0
33

Silento a fait danser la planète avec son tube Watch Me (Whip/Nae Nae), sorti en 2015. Il connaît une suite de carrière moins glorieuse, et même de très sérieux ennuis avec la justice. Le rappeur, soupçonné du meurtre de son propre cousin et placé en détention, vient d’être mis en examen.

L’info est signée TMZ. Le site américain révèle que Silento, de son vrai nom Richard Lamar Hawk, a été inculpé pour le meurtre de son cousin, Frederick Rooks. Les chefs d’accusation retenus sont meurtre avec préméditation, homicide, violence aggravée et délit commis en possession d’une arme à feu. La victime du crime s’était fait tirer dessus au visage et à une jambe.

Frederick Rooks avait été retrouvé mort le 21 janvier dernier dans la ville de Panthersville, en Géorgie. Son assassin présumé Silento est détenu à la prison du comté de DeKalb. Sa défense a évoqué les problèmes de santé mentale de l’artiste âgé de 23 ans.

Silento n’en est pas à son premier délit. En août 2020, il a été arrêté et mis en examen pour deux faits d’agression avec une arme mortelle. Les faits remontent au samedi 29 août 2020. Silento s’était alors introduit dans une maison du quartier de Valley Village, à Los Angeles, pensant qu’il s’agissait du domicile de sa petite amie. Il était tombé sur deux personnes qu’il avait essayé d’agresser avec une hache. Une des deux victimes a réussi à la lui enlever des mains.

Silento avait quitté les lieux avant l’arrivée de la police, mais avait tout de même été retrouvé et arrêté. Sa caution avait été fixée à 25 000 dollars.