Tempête Amanda : 26 morts en Amérique centrale

0
81

La tempête tropicale Amanda, la première venue du Pacifique cette année, a fait 26 morts au Salvador, au Guatemala et au Honduras en fin de semaine dernière, selon de nouveaux bilans publiés mardi.

La région reste en alerte, une autre tempête, Cristobal, s’étant formée dans le Golfe du Mexique, selon le centre national des ouragans des Etats-Unis (NHC).

Le nombre de morts est passé de 16 à 20 au Salvador, le pays le plus durement frappé par Amanda, a indiqué mardi le ministère de l’environnement de ce pays d’Amérique centrale.

L’une des sept personnes qui y étaient portées disparues a en revanche été retrouvée en vie, a annoncé une haut-fonctionnaire à San Salvador, Carolina Recinos, qui a aussi fait état de 2.000 habitations “complètement détruites”. Quelque 7.886 personnes ont été évacuées et transférées dans 179 abris.

Le passage d’Amanda et de ses pluies torrentielles a provoqué inondations, glissements de terrain, coupures de courant et d’alimentation en eau potable.

En raison des sols gorgés d’eau et des fortes pluies attendues avec le passage de la tempête Cristobal, le ministère de l’Environnement a mis en garde contre “une forte probabilité de nombreux glissements de terrain et de chutes de pierres”.

Au Honduras, quatre personnes ont trouvé la mort, emportées par le courant. Les pluies ont provoqué inondations et glissements de terrain dans plusieurs régions du pays, selon les autorités.

Deux personnes ont par ailleurs été tuées et deux blessées au Guatemala, où les autorités ont fait état de 500 habitations endommagées.

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.