Un, Dos, Tres : Beatriz Luengo fait une révélation surprenante sur la série

0
76

Lola, Ingrid, Silvia, Roberto ou encore Pedro… autant de noms qui font écho dans les oreilles de ceux qui ont grandi dans les années 2000. Et pour cause, il s’agit des personnages de la série Un, Dos, Tres, véritable carton sur M6 pendant six saisons. Invitée de la télévision espagnole, Beatriz Luengo a fait quelques révélations.

À lire aussi

L’actrice et chanteuse de 36 ans, en pleine promotion pour un livre illustré intitulé El despertar de las musas, était conviée le 28 octobre 2019 sur le plateau de l’émission La Resistencia. Dans un extrait repéré par un journaliste et partagé sur Twitter – également disponible sur la presse espagnole –, on apprend qu’elle a évoqué les dessous d’Un, Dos, Tres. Ainsi, elle a raconté que les scénaristes de la série avaient été frileux dans un épisode mettant en avant le personnage de Silvia Jáuregui, interprété à l’écran par Monica Cruz. Le problème ? Il fallait parler d’avortement…

Ils ont coupé une intrigue impliquant l’avortement du personnage de Monica, car ils trouvaient cela trop fort. (…) Elle devait arrêter sa carrière de danseuse et réfléchir pour savoir si elle voulait garder son fils ou pas. Comme ils ont jugé cela trop délicat, ils ont laissé tomber cette intrigue et ont rapidement trouvé une solution en lui faisant perdre le bébé en reproduisant la célèbre chorégraphie de Dirty Dancing”, a raconté Beatriz Luengo.

La jolie brune, qui est devenue maman en 2015, a aussi évoqué certaines scènes de la série impliquant de la nudité. Elle a révélé que la production engageait des figurantes spécialement pour apparaître dans le plus simple appareil dans les vestiaires de l’école de danse dirigée par Carmen Arranz (interprétée par Lola Herrera). Il se pouvait ainsi qu’une scène soit rejouée juste pour être certain que l’on voie dans le fond une demoiselle dénudée… “Les réalisateurs vont me détester. Je crois que la production ne m’appellera plus jamais“, a-t-elle lâché en riant.