Bruxelles: 8 perquisitions et une interpellation dans un dossier de terrorisme

0
503

Huit perquisitions ont été menées lundi dans la région de Bruxelles dans le cadre d’un dossier de terrorisme, débouchant sur l’interpellation d’un suspect à Molenbeek, a indiqué le parquet fédéral belge.

Cinq des huit raids ont été effectués à Molenbeek, commune populaire de l’agglomération bruxelloise dont sont originaires plusieurs suspects des attentats de Paris et Bruxelles, mais qui ne sont pas liés à ces enquêtes, a-t-on ajouté de même source.

L’homme interpellé à Molenbeek, Samir El Yaakoubi, intéresse la justice anti-terroriste pour ses liens présumés avec un groupe de Belges radicalisés partis combattre en Syrie en 2014, a précisé à l’AFP une source proche du dossier, confirmant des informations de presse.

“Il doit donner quelques explications” sur ce départ, a poursuivi cette source.

Le parquet fédéral a refusé de communiquer l’identité de l’interpellé.

Un juge d’instruction devra décider mardi d’une éventuelle inculpation et d’un placement en détention du suspect arrêté, a simplement indiqué un porte-parole du parquet fédéral.

Outre les cinq de Molenbeek, trois autres perquisitions ont eu lieu à Anderlecht, Jette et Asse, au nord-ouest de Bruxelles.

Elles ont été menées lundi matin par l’unité antiterroriste de la police judiciaire fédérale, a souligné le quotidien belge La Dernière heure, qui a révélé l’information.

Les policiers agissaient dans le cadre d’un dossier de terrorisme à l’instruction depuis 2014, selon le parquet fédéral, chargé de ce type de dossiers.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.