Catherine Deneuve en deuil : un être cher est décédé dans son appartement

0
12

Il aura fallu s’armer d’une patience inouïe pour découvrir De son vivant, le nouveau film d’Emmanuelle Bercot. Comme vous le savez sans doute déjà, le tournage a été reporté à maintes reprises. En raison de la crise sanitaire, bien sûr, mais également parce que a été victime d’un AIT – un Accident Ischémique Transitoire – alors qu’elle tournait une scène au centre hospitalier de Gonesse, dans le Val d’Oise, le mardi 5 novembre 2019.

Ca été si délicat à faire, pour moi, ce film, entre le moment où l’on a commencé à tourner et ce qui m’est arrivé. Cette espèce, comment le dire, de coup de tonnerre, explique-t-elle au Point. J’ai reçu la foudre, voilà, et on s’est arrêté. Emmanuelle a décidé qu’on allait attendre puis reprendre. Et je souhaitais moi aussi que ça reprenne, j’y étais très attentive. Sauf qu’au moment où ça allait reprendre, il y eu le Covid ! Et là, on a replongé dans quelque chose d’autre… J’ai confiné, comme tout le monde, j’ai fait ce qu’il fallait faire. Et on a repris…De son vivant a finalement été présenté, hors compétition, lors de la 74e édition du Festival de Cannes, en juillet dernier.

Il était chez moi, dans mon appartement…

Mais la période fut rude pour Catherine Deneuve, à bien des niveaux. Outre ses soucis de santé, la pandémie qui ruinait notre planète, la comédienne a également perdu un être cher. “Il y a eu cette convalescence, et puis le Covid, qui a été un moment tragiquement proche pour moi, se souvient l’actrice de 78 ans. Qui m’a mise dans un état… J’ai perdu quelqu’un, qui était chez moi, dans mon appartement. Mais je voulais faire ce film, parce qu’il n’est pas ce qu’il paraît.” Pour découvrir ce drame, qui évoque la fin de vie d’un homme condamné par la maladie beaucoup trop jeune- interprété brillamment par Benoît Magimel -, rendez-vous en salles obscures dès le 24 novembre 2021.

Retrouvez l’interview intégrale de Catherine Deneuve dans Le Point du 11 novembre 2021.