Chine : Entre les collations et les sodas, des tests de dépistage

0
808

En Chine, le Sida est un problème de santé majeur et pour lutter contre la propagation de l’épidémie, une université locale met désormais en vente des tests de dépistage dans ses distributeurs de snacks…

Entre les breuvages et les barres de chocolat disposés dans le distributeur, les étudiants de l’université Petroleum de la province du Sichuan , au sud-ouest de la Chine, trouveront désormais des tests de dépistage.

Le kit est vendu pour environ 30 yuans, soit moins de 5 dollars. Selon La Tribune, un kit similaire est vendu 300 yuan (45 dollars) sur le site de commerce en ligne Taobao. Le kit vendu à l’université serait ainsi 10 fois moins cher. C’est une association de prévention contre le VIH qui finance la différence de prix dans cette région qui est la deuxième la plus touchée du pays.

WEIBO
WEIBO
WEIBO
WEIBO

Concrètement, les étudiants pourront utiliser leur kit en envoyant leur propre échantillon d’urine à un laboratoire qui devra leur transmettre les résultats. L’opération est anonyme et les résultats seront accessibles en ligne.

Il s’agit d’un projet pilote. L’université Petroleum du Sichuan est, en effet, le premier endroit où le dispositif est testé et en cas de succès, il pourrait être reconduit et généralisé.

L’épidémie de sida en Chine est devenue un problème de santé publique majeur dans le pays ces dernières années. Environ 575 000 cas positifs au virus de l’immunodéficience humaine (VIH) ont été détectés en 2015. Selon le centre national pour le contrôle et la prévention du sida , les infections pour le groupe des 15-24 ans auraient augmenté de 35% entre 2011 et 2015.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.