“J’avais les larmes aux yeux” : Patrick Fiori bouleversé par son rôle dans Mauvaises Graines

0
145

Lors d’une interview accordée à Télé Magazine, coach vocal de The Voice s’est confié sur les touchantes similarités entre son rôle et sa vie privée.

Dans le téléfilm réalisé par Thierry Petit, l’artiste y incarne le rôle de Jean Bogossian. Un nom d’origine arménienne qui fait référence à son véritable nom de famille. Car avant d’être connu dans tout l’Hexagone comme Patrick Fiori, l’artiste de 52 ans était connu sous Patrick Chouchayan. Un nom de famille qu’il a changé à l’âge de 14 ans : “À l’école, personne ne savait prononcer mon nom de famille : Chouchayan. Alors, à 14 ans, j’ai demandé à mon père si ça le dérangeait que je prenne le nom de jeune fille de ma mère, qui veut dire ‘fleurs’ en italien“, avait-il indiqué à nos confrères de Femme Actuelle en 2015.

Un rôle sur-mesure

Toutefois, en lisant le script de ce téléfilm, Patrick Fiori a partagé avoir ressenti beaucoup d’émotion. “J’ai l’impression de rencontrer mon père jeune. En lisant le scénario, j’avais les larmes aux yeux, a-t-il expliqué à Télé Magazines. Cette générosité, cette envie de motiver ses troupes, c’est lui.” Un rôle qui fait écho à sa famille, mais également à son enfance.

Jean Bogossian, c’est aussi la cité Bel-Air à Marseille, où j’ai grandi parmi soixante-dix nationalités. J’ai connu ce monde où toutes les portes étaient ouvertes, où je pouvais taper dans toutes les gamelles. Je mangeais arabe à midi, créole le soir et chinois le lendemain”, a-t-il indiqué, nostalgique. Et de conclure, sur son enfance à Marseille : “Nous, les enfants, on ne cherchait pas à savoir qui priait quoi. Nos dieux, c’était bouffer et courir dans les collines. Kiffer la vie, quoi ! Jean Bogossian, il était en moi. Je n’ai fait que le réveiller.”

Découvrez l’interview intégrale de Patrick Fiori dans Télé Magazine, disponible en kiosque.