Nicolas Bedos, “petite teigne insupportable” : Eddy Mitchell sans langue de bois

0
741

Dans une interview accordée à Télérama, Eddy Mitchell ne s’est pas montré très tendre envers Nicolas Bedos. Au cours de l’entretien, le chanteur de 77 ans est invité à livrer sa sélection de films à regarder pendant le confinement. “La Belle Époque, du fils Bedos, Nicolas, qui était une petite teigne insupportable mais est aujourd’hui un bon metteur en scène“, recense-t-il parmi eux. Ce beau film avait d’ailleurs remporté le César du meilleur scénario original en février dernier.

À lire aussi

À bientôt 78 ans, Eddy Mitchell est d’ailleurs à l’affiche de la fiction L’Agent immobilier, diffusée sur Arte. Questionné sur ses choix de rôles, il avoue avoir “beaucoup plus de mal” à le faire aujourd’hui : “Parce que la majorité des choses que l’on me propose ne n’intéresse pas, explique-t-il. Par exemple, on nous a envoyé, à Pierre Richard et à moi, la suite du film Les Vieux Fourneaux (2018). Nous nous sommes mis d’accord pour dire que c’était un tas de boue. J’en ai marre des rôles de papy. Mon rêve serait de jouer dans Peaky Blinders”, confie la vieille canaille.

Le 3 avril dernier, Eddy Mitchell donnait de ses nouvelles par visio, à C à vous (France 5). Il expliquait alors être confiné avec sa fille et son chat, qui portait une collerette après un passage chez le vétérinaire. Le chanteur avait alors passé un beau message aux corps de métiers qui font encore marcher la société. “Je pense surtout aux aide-soignants, aux docteurs, aux gens qui vendent les journaux, les pharmaciens… Je suis admiratif de tous ces gens-là et j’espère que cet élan de solidarité se poursuivra après ce drame”, avait-il adressé.

Retrouvez l’interview d’Eddy Mitchell en intégralité dans le dernier numéro de Télérama.