Thaïlande : manifestation de jeunes contre le gouvernement

0
123

Plusieurs centaines de jeunes Thaïlandais ont manifesté dimanche à Bangkok devant le Monument de la Démocratie pour dénoncer la politique du gouvernement dont ils ont demandé la démission.

Après la manifestation ayant eu lieu il y a une semaine, lorsque des milliers de participants vêtus de noirs avaient repris des chansons rap antigouvernementales, les protestataires ont choisi dimanche de brandir des peluches représentant des animaux inspirés d’un manga japonais pour exprimer leur rejet du gouvernement de l’ancien chef de l’armée Prayut Chan-O-Cha.

Sous la surveillance de dizaines de policiers, les manifestants ont chanté une parodie de la chanson fétiche du dessin animé japonais Hamtaro (“Petit Hamster”) en remplaçant les paroles par le refrain “dissolution du parlement”.

“Je veux un avenir dans lequel les gens peuvent lutter pour la démocratie”, a déclaré Bowie, 27 ans, qui n’a donné que son prénom.

Nous avons besoin de ce droit “car le gouvernement s’en prend à quiconque n’est pas de son côté”, a ajouté le jeune homme avant de se joindre aux manifestants entamant un jogging en musique autour du Monument de la Démocratie pour symboliser le cercle vicieux caractérisant selon eux la vie politique dans le royaume.

La crise économique due à l’épidémie de Covid-19 et la disparition récente d’un militant du mouvement en faveur de la démocratie ont attisé le mécontentement de la jeune génération qui s’organise principalement sur les réseaux sociaux.

Le thème de la série d’animation Hamtaro a été choisi car il est viral dans d’autres pays, explique Jessie, une étudiante de 19 ans.

“Ils devraient utiliser nos impôts pour développer notre pays”, ajoute-t-elle. “Il nous faut un changement là maintenant”.

Samedi, des militants LGBT se sont rassemblés devant le Monument de la Démocratie pour demander la démission du général Prayut et l’égalité des droits en matière de mariage.

Le puissant chef de l’armée thaïlandaise, le général Apirat Kongsompong, a demandé vendredi à tous les Thaïlandais de rester “neutres”, notamment sur les réseaux sociaux.

Des analystes estiment que le royaume, où la monarchie absolue a été remplacée par une monarchie constitutionnelle après la révolution de 1932, présente une tendance au retour à l’absolutisme sous le règne de Rama X et des généraux ultra-royalistes qui l’entourent.

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.