Connectex avec nous

Les litchis, des fruits dangereux ?

Pure Délire

Les litchis, des fruits dangereux ?

Depuis plusieurs années, le mystère planait sur les habitants de Muzaffarpur et ses environs. En effet, tous les ans, entre les mois de mai et juin, des dizaines d’enfants mourraient d’un mal mystérieux.

Des bambins du nord-est de l’Inde souffraient soudain d’un mal inexplicable qui causait la mort de près de 40 % d’entre-deux.

Des litchis à l’origine de ce drame

Ce n’est que récemment que le voile a été levé sur le phénomène macabre qui frappait cette ville du nord de l’Inde. Une équipe de chercheurs américains et indiens ont porté leur attention sur la culture de litchis dans la région. Avant eux, des études ont été menées depuis 1995 pour trouver l’origine de ce mal. Différentes pistes ont été évoquées comme la pollution, les pesticides ou un micro-organisme encore inconnu, mais aucune ne s’est avérée juste.

En se penchant sur la culture de litchis, l’équipe indo-américaine s’est rendu compte que les enfants malades de 2014 avaient tous consommé ce fruit avant de tomber malades. La corrélation a été immédiatement faite et les études menées ont confirmé les soupçons des scientifiques. D’ailleurs, ces derniers ont dans la foulée fait le lien avec la maladie des vomissements de la Jamaïque causée par une ingestion de fruit d’akée. Mais comment un fruit aussi savoureux que le litchi peut-il causer ces malaises, voire la mort ?

Les grains des litchis responsables de la maladie

C’est en établissant le lien avec la maladie des vomissements de la Jamaïque que l’équipe de scientifiques a pu trouver le responsable. Il s’agit en effet des graines du fruit qui contiennent des toxines responsables de la maladie. Ces derniers contiennent des hypoglycines et du méthylène cyclopropyl-glycine. Ces substances sont responsables d’une hypoglycémie aiguë et d’une encéphalopathie qui peuvent conduire à la mort de l’enfant. Par ailleurs, les fruits consommés par ces enfants n’étaient pas mûrs.

Les toxines contenues dans les graines de litchis perturbent en effet le métabolisme humain, notamment la synthèse du glucose. Mais, d’après les chercheurs, des facteurs génétiques favoriseraient également cette maladie. Ceci s’explique par le fait que certains enfants tombent malades et d’autres pas du tout.

Finalement, des mesures ont été prises en limitant la consommation de litchis et en recommandant aux parents de donner un repas à leurs enfants les soirs. Depuis, les cas d’intoxication sont de moins en moins signalés.

Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure Délire

Haut